Cadillac Fever

Pour support quadriphonique

, 8'45
2016

Pour support quadriphonique

, 8'45

Passer d’un univers stable et imperturbable à un chaos évoquant, pourquoi pas, le monde exalté d’une fête foraine électronique. Le tout, soutenu par une pulsation entêtante ou rassurante, finit englobé par une sphère masquante.

Les gestions du temps, de l’espace et des hauteurs de cette pièce sont structurés et réféchis en informatique musicale, avec le logiciel de programmation CSound. J’ai d’abord élaboré un algorithme de gestion d’enveloppes que j’ai appliqué à de nombreux échantillons. Les sources sonores sont issues de prises de sons de synthétiseurs, d’instruments acoustiques et de synthèses informatiques. La dualité entre des sons itératifs chirurgicaux et des échantillons étendus à l’extrême constitue le fils conducteur de cette pièce, négociant sans cesse une pulsation omniprésente. Pour favoriser l’articulation, j’ai mis en œuvre une opposition esthétique de sons à priori de natures très différentes.

Merci à Lou Renaud-Bailly, Joanna Ohlmann et Baptiste Ruhlmann pour leurs contributions musicales et sonores.

Autres pièces électroacoustiques
Le son et le sens

Pour support quadriphonique

, 2'27
2017
Profondo blu

Pour support stéréo

, 9'54
2015
Dock Strasse

Pour support stéréo

, 15'04
2014
Leipzig fait face à Jupiter

Pour support stéréo

, 3'21
2013
Retour aux compositions